Et Pourquoi Pas : Nager avec les otaries ?

Le 27 novembre, cela faisait tout juste une semaine que nous étions arrivés, nous n’avions pas encore pris toutes nos marques, ni même encore déballé toutes nos affaires, lorsque qu’au déjeuner on nous a annoncé que le temps était propice à une baignade. Wouha !! une baignade… j’étais déjà complètement gaga des otaries à terre, alors là, le grand amour allait commencer.  Très excités à l’idée de pouvoir nous mettre à l’eau, nous avons avidement écouté les consignes de nos prédécesseurs et nous sommes partis nous préparer pour une merveilleuse après-midi.

Sur Amsterdam, les baignades se déroulent à la Cale. Avant toutes choses nous dégageons un chemin au milieu des otaries qui ont l’air de penser que la cale est un dortoir où il fait bon bronzer.  En tapant des mains ou au sol avec un bâton, nous les incitons à partir. Habituées à notre présence et sachant que l’on ne leur fera pas de mal, certaines font un peu de résistance, mais souhaitant le calme, elles finissent toujours par aller s’installer ailleurs.

Photo 01

Nous avons donc sécurisé un chemin d’accès à l’océan pour les baigneurs et nous avons installé une échelle pour descendre à l’eau. Pour pouvoir se baigner il faut qu’il n’y ait pas de vagues, que la direction du vent soit correcte, que le médecin soit présent avec le matériel de réanimation, qu’il y ait des surveillants de baignade dont au moins un en combinaison, enfin que chaque nageur ait une combinaison des palmes, un masque et un tuba. Une fois tous ces critères remplis, il ne reste plus qu’à se mettre à l’eau et à profiter.

Les otaries, méfiantes à terre deviennent joueuses et curieuses une fois dans l’eau, elles ne sont plus du tout agressives et s’approchent de nous de leur propre initiative, allant parfois jusqu’à nous toucher.

Tous équipés de GoPro ou d’appareil photo étanche, nous nous sommes empressés de nous mettre à l’eau. Et c’est les yeux émerveillés, que l’on relevait très occasionnellement la tête pour bafouiller à travers le tuba à un autre nageur « fé trop bienf de ouf !!! » avant de replonger la tête, pour ne pas en perdre une goutte.

DCIM100GOPROGOPR0336.JPGDCIM100GOPROGOPR0347.JPG

Photo 04

Autour de nous les otaries virevoltaient, elles ont une vélocité incroyable, elles qui semblent s’essouffler rapidement sur la terre ferme, présentent en mer une vitalité époustouflante. Il y en avait partout autour de nous, certaines à la surface faisaient le bouchon la queue hors de l’eau la tête au fond tournant lentement sur elles-mêmes, d’autres passaient entre nous telles des fusées dans un nuage de bulles tout en faisant des vrilles. Elles se promenaient de profil, une nageoire hors de l’eau comme l’aileron d’un requin. Elles se chamaillaient au fond ou, se réchauffaient le ventre au soleil en nageant sur le dos. Je ne savais plus où donner de la tête, du reste mes premières vidéos sont inexploitables tant il y avait à voir.

Photo 05Photo 06Photo 07Photo 08

Nous avons passé deux heures à barboter au milieu d’elles. Lorsque l’on m’a appelée, j’étais la dernière encore à l’eau, c’était déjà terminé! Toute triste que ce soit déjà fini je suis remontée rejoindre mes camarades, mais Cyp m’attendait à la sortie et m’a dit : « ne t’inquiète pas, il y en aura d’autres, nous on en a fait une dizaine dans l’année ». Et il n’a pas menti, depuis notre arrivée il y a un mois et demi nous avons déjà fait trois baignades. Lors de la troisième, nous avons même eu la chance exceptionnelle de nager avec deux éléphants de mer.

Photo 09

 

Nous attendons tous avec impatience celle qui aura lieu pour la première baignade des Pups.

3 réflexions sur “Et Pourquoi Pas : Nager avec les otaries ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s